Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

DONNER UN ECHO A UN APPEL : EVEIL A LA FOI

 

Pour connaître le nom des personnes responsables des groupes, il suffit de s’adresser au secrétariat du doyenné situé au presbytère de Rochefort. Une permanence y est assurée chaque matin, du lundi au vendredi entre 9h00 et 12h00. Téléphone : 084/21.12.77


Préparation des baptêmes

Catéchisme

Groupes bibliques

Pastorale des jeunes

Centre de préparation au mariage

Recommencements

Fraternité œcuménique

Préparation des journées de ressourcement

Formation des diacres

Vie Montante

 

 

 

 

 Préparation des baptêmes

 

Groupes de préparation au baptême des petits enfants

 

Dans plusieurs paroisses du doyenné, des laïcs font équipe avec le prêtre pour la préparation des baptêmes. Et cette préparation se vit en deux temps : une visite au domicile des parents et une rencontre paroissiale avec les familles et les personnes du groupe de préparation. Ces dernières participent aussi à la célébration de ce sacrement à l’église. Nous privilégions la célébration communautaire du baptême.

Que cherche-t-on au cours de ce temps de préparation ?

. A faire connaissance avec la famille : çà, c’est très important. Car chaque enfant à baptiser est  unique et sa famille également. On ne baptise pas à la chaîne.

. A exprimer tout ce que la naissance d’un enfant change dans la vie d’une famille : le baptême ne se vit pas à côté de la vie, mais dans la vie.

. A montrer que le baptême ouvre un chemin ; c’est le début d’une aventure avec le Seigneur. Et pour découvrir ce chemin, l’enfant doit pouvoir compter sur l’accompagnement des parents, des parrain et marraine et de certains paroissiens. L’enfant devra découvrir progressivement la présence du Seigneur dans sa vie, apprendre à lire la bible et être initié à la prière avec le langage des enfants.

. A expliquer comment se vit la célébration du baptême. Les parents sont invités à choisir les lectures, à exprimer leurs motivations et leurs intentions de prière.

 

Pour que cette démarche se vive au mieux, il est demandé aux parents d’inscrire leur enfant pour le baptême deux mois avant le dimanche de la célébration.

 

Préparation du baptême des enfants en âge de scolarité

 

Chaque année des enfants non encore baptisés souhaitent communier pour la première fois. Pour eux, une préparation particulière est mise en place. Cette préparation comporte un accueil au cours d’une messe quelques semaines avant le baptême proprement dit. Dans la mesure du possible, la classe de l’école est impliquée, du moins invitée à la célébration finale.

Pour ce genre de situation, mieux vaut contacter le prêtre trois mois avant le baptême.

 

Et pour le baptême d’adultes ? Le catéchuménat

 

Il peut s’agir d’adultes demandant le baptême ou d’adultes baptisés demandant la confirmation ou la communion eucharistique.

L’accompagnement par une cellule d’Eglise dure plusieurs mois. Jusqu’à présent, pour ce temps du catéchuménat, nous adoptons une démarche proposée  par des paroisses au Canada. Une démarche centrée sur la Bible. A partir de la Parole de Dieu et de la vie, les catéchumènes sont appelés à rejeter les formes et les forces du mal et à choisir une vie avec le Christ vécue en Eglise. Expérience très enrichissante pour les catéchumènes et pour les personnes qui les accompagnent.

 

 Catéchisme


Préparation à la première communion

 

Dans la plupart des paroisses du doyenné, le catéchisme préparatoire à la première communion est un complément au cours de religion catholique donné en seconde année primaire.



Cette catéchèse fait appel à la capacité d’émerveillement des enfants de cet âge. Il ne s’agit pas d’abord d’apprendre des choses avec sa tête, mais d’expérimenter avec son cœur que le Seigneur se fait proche des enfants au cours de la messe.

La catéchèse repose sur une intériorisation  de quelques récits bibliques découverts au cours de religion. Intériorisation vécue en petits groupes lors de célébrations vécues dans le bâtiment « église ».

Dans certaines paroisses, les parents sont davantage impliqués dans la démarche catéchétique.

 

 Préparation à la profession de foi et à la confirmation 

 

C’est faire un bout de chemin avec les enfants, comme les disciples d’Emmaüs.

C’est faire route ensemble pour découvrir son  tempérament de chrétien et découvrir la présence du Seigneur dans ce que l’on vit.

C’est cheminer avec eux en accueillant l’Esprit Saint qui nous aide à prier, à comprendre la Parole, à choisir ce qui est meilleur pour nous.

 

 Groupes Bibliques

 

De Jemelle

Une fois par mois le groupe se réunit pour partager la Parole de Dieu.

Où ? Au presbytère de Jemelle à partir de 19H30.

C’est une équipe d’une dizaine de personnes. L’ambiance est toujours agréable.

Nous abordons la Bible avec les réalités locales.  Personne ne peut se sentir exclu même s’il n’a pas de connaissances religieuses.

Le partage est simple et constructif.  Après la lecture de l’évangile, chacun réagit et on essaye ensemble de décortiquer le message.  A la fin, nous nous posons la question de l’actualité de ce message dans notre vie.

 

C’est un moment de prière, de partage et d’approfondissement.

 

En bref, le but poursuivi est de comprendre et essayer de vivre la bonne nouvelle !

 

 

Du presbytère de Rochefort

Une fois par mois, le groupe se réunit pour découvrir et approfondir la connaissance de la Bible.

La méthode de lecture vient tout droit d’Amérique Latine :

-          Il s’agit de suivre un chemin non pas seul, mais avec d’autres croyants, en communauté.

-          Il est essentiel que la lecture se fasse dans la foi et la prière : c’est une lecture croyante.

-          Nous devons aborder cette lecture prêts à vivre une conversion.

 

Chaque réunion est précédée d’une préparation personnelle et suivie d’une réflexion pour intérioriser tout ce qui a été découvert dans la rencontre.

Quatre étapes marque la lecture dans la rencontre : dans notre vie - à l’écoute de la Parole de Dieu -  retour à notre vie – prière. Cet itinéraire s’inspire de la Lectio Divina, la plus ancienne lecture croyante de la Bible dans l’Eglise.

 

De Wavreille

Une fois par mois le groupe se réunit pour partager la Parole de Dieu.

Où ? Au presbytère de Wavreille à partir de 20H00.

Lire ce qui est écrit du groupe de Jemelle.

 

De quartiers de Rochefort

Dans les quartiers de Rochefort, la paroisse nous invite à participer à une soirée consacrée à la Bible pendant le temps de l’Avent et le Carême.

Découvrir un passage de la Bible tout simplement, chercher ensemble en quoi ce passage peut éclairer notre existence aujourd’hui et terminer la soirée par un temps de prière à l’exemple des premiers chrétiens qui se réunissaient dans les maisons quand il n’y avait pas encore d’église…

Se rassembler dans les quartiers, c’est le pari que nous faisons à l’approche de Noël et de Pâques pour nous aider à goûter la Parole de Dieu.

 

 De Hamerenne

En fraternité, partage de la lecture priante du Nouveau Testament.

Nous parcourons l’un des vingt-sept livres en le suivant dans sa continuité.

Les rencontres ont lieu tous les quinze jours le vendredi soir à 20h00.

Le groupe compte six membres (fidèles) dont le Père Deprez et s’adresse à tous. Toute rencontre commence par la prière à l’Esprit Saint, s’achève par la prière, un regard sur le texte suivant que chacun prépare chez soi, et le verre de l’amitié.

Durant la réunion :

-      Chacun dispose d’un temps de parole

-      On situe le texte dans l’univers culturel du Nouveau Testament, dans 

       la  tradition juive, et l’on découvre le vocabulaire biblique.

-          Nous cherchons les références et les résonnances que le texte appelle ailleurs dans la Bible.

-          Nous prenons connaissance des échos qu’il a éveillés chez les frères et les questions qui se posent, et on se laisse interpeller par ce que dit la Parole.

-          Ce cheminement nous ouvre des pistes pour nourrir notre prière et notre vie quotidienne.

 

De Han

 

De Haversin

 

De Resteigne

 

De Bure

On commence toujours par une prière, assurée par l’une ou l’autre du groupe.

Le sujet ? Toujours l’évangile du dimanche suivant. Distribution des feuilles contenant au moins cet évangile. Le P. Léopold lit cet évangile posément. Une autre reprend à nouveau le texte. Réflexion personnelle…Qu’est-ce qui nous frappe ? Qu’est-ce que nous ne comprenons pas ?

Après ce débat, le P. Léopold explique à nouveau le texte en le remettant dans son contexte. Interventions de l’une ou l’autre ? Puis, nous nous efforçons de l’appliquer dans notre vie personnelle. Prière par le prêtre en s’inspirant de e qui a été dit.

 

CEFOC

D’où vient le groupe ?

En janvier 2004, des personnes de la région de Rochefort commencent une lecture systématique des premières lectures des eucharisties dominicales. C’est une façon d’essayer « d’y comprendre quelque chose ». De nombreuses questions en ressortent : qu’est-ce que ces textes éclairent dans la vie des chrétiens d’aujourd’hui ?

Depuis lors, chaque année en juin, le groupe décide d’un nouveau programme d’un an. En 2004, par exemple, la lecture du prophète Amos a permis d’approfondir la réflexion sur pauvreté et exclusion.

 

Quelle méthode de lecture de la Bible ?

Ce qui réunit le groupe, ce sont d’abord les questions du sens de la vie et la Bible est une source privilégiée pour les aborder. Le groupe clarifie d’abord son questionnement, puis lit des textes bibliques par étapes.

-          D’abord nos réactions spontanées. Dans ce texte, qu’est-ce qui me plaît ou me choque ? Qu’est-ce qui est incompréhensible ? Qu’est-ce qui me semble central ?

-          Quel est le contexte de ce passage ?

                   . Dans le livre de la Bible où il figure, où se trouve le texte ?

                     Est-ce éclairant pour le comprendre ?

                   . Dans la société de l’époque, comment pense-t-on, vit-on,

                     Prie-t-on ? Qu’est-ce qui est évident pour tous ?

-          Quel « message » découvrons-nous dans ce texte ? Plusieurs méthodes sont possibles.

                  . Qui agit dans le texte ? Quelles sont ses relations avec les

                    autres ?

                  . Quelle est la situation au début et à la fin du texte ?

                    Comment le récit se déroule-t-il ?

                  . Quels sont les arguments mis en avant ?

-          Quel lien faisons-nous avec notre questionnement actuel ? Est-il éclairé, modifié, critiqué par la lecture de la Bible ?

 

Formé d’une quinzaine de personnes, le groupe, qui a un animateur fixe, se réunit une soirée par mois à Jemelle. Il est ouvert, mais demande une participation régulière pour profiter de la démarche commune.

 

  

 Pastorale des jeunes

 

Parmi les nombreuses activités proposées par le doyenné de Rochefort, il en est qui gagnent toujours en popularité auprès des jeunes de 12 à 15 ans : les retraites.

Sans doute, elles plaisent de par la méthode qu’elles proposent, mais surtout grâce à la motivation et à la bonne humeur des animateurs qui les organisent.

En effet, une équipe qui bouge d’année en année prépare trois retraites par an :

-          La première est celle qui réunit uniquement les animateurs, le temps d’un week-end, pour réfléchir et travailler à la méthode, pour accueillir d’éventuels nouveaux et ainsi souder le groupe (Carnaval).

-          La seconde est celle qui prépare les jeunes de 12 ans à leur profession de foi.  Les animateurs prennent ce rôle très à cœur et s’occupent des jeunes, en sous-groupes, pendant quatre jours.  Ensemble, ils revoient la méthode du catéchisme, participent à des ateliers artistiques, à des veillées attractives et dynamiques, et enfin rédigent les professions de foi. (Pâques).

-          La dernière est celle qui réunit les « anciens » c’est-à-dire les jeunes ayant participé à la retraite de Pâques, dès 12 ans, jusque 15 ans.  C’est le rendez-vous que beaucoup prennent chaque année, et qui débouche souvent sur des « vocations » d’animateurs (Toussaint).

Le groupe des animateurs est vraiment le ciment de cette organisation.  Certains animent deux ans, d’autres restent plus de dix ans… Quand on y entre, il devient difficile de se passer de ces rendez-vous avec les jeunes, de l’ambiance, des activités, des émotions fortes vécues tous ensemble.  Le cap des études supérieures est parfois déterminant dans un départ, mais des anciens viennent dire bonjour le soir… C’est dire si la cohésion du groupe est forte.

On peut devenir animateur dès seize ans, sans obligation d’avoir participé aux retraites d’anciens, mais en prenant quelques engagements : participer aux réunions préparatoires et d’évaluation, préparer des activités en groupes, être présent aux trois retraites, aux professions de foi et aux confirmations.

En définitive, cela prend peu de temps sur l’année et promet un maximum de bonheur ensemble, si l’on se sent bien dans ce type d’activité.

 

Ecoles primaires

 

Dans les écoles qui relèvent de l’enseignement libre catholique, une animation pastorale est organisée à côté des cours de religion. Il s’agit des écoles maternelles de Lavaux et de Havrenne, de l’école Ste Marguerite à Jemelle et de l’Institut Saint Joseph-Sainte Thérèse à Rochefort. Pour ce dernier, les élèves participent à trois grands rassemblements dans les églises paroissiales : aux alentours de la Toussaint, avant Noël, avant Pâques.

 

Pour les écoles qui relèvent du réseau communal ou de la communauté française, des  contacts sont entretenus entre les prêtres des paroisses et les maîtres spéciaux de religion catholique.

 

 Ecoles secondaires :

 

Au collège d’Alzon à Bure et à l’institut Jean XXIII, des professeurs ont le souci d’une proposition de la foi. Cela passe notamment par l’organisation de retraites ou d’une marche aux flambeaux à Noël.

 

 

Centre de Préparation au Mariage

 

Vivre en couple chrétien aujourd’hui cela se prépare.  Deux dimanches par année, l’un en mars, l’autre en juin, des couples mariés et des prêtres accueillent des fiancés qui préparent leur mariage.

Une journée de préparation (entre 11H00 et 17H00) est organisée autour de deux axes importants qui concernent l’engagement que les fiancés ont décidé de prendre : la communication dans le couple, avec l’entourage et le sens du mariage religieux.

Tout cela se vit dans un esprit de convivialité, de partage avec une part de témoignage, sans oublier l’humour.  Nos rencontres tout en étant sérieuses se veulent aussi joyeuses.  C’est beau le mariage.

D’autres groupes CPM existent, notamment à Marche et Namur.

 

Recommencements

 

Un nouveau départ dans la foi ? Pourquoi pas ?

La vie nous bouscule dans tous les sens.  Et nous réagissons : « La naissance de mon fils, quelle joie ! Il y a sûrement quelque chose… » « Quand je vois la misère, je me demande où est Dieu ? »  « On est dans un monde matérialiste et je cherche du côté spirituel », « Même pratiquant, on se pose des questions », « Depuis que maman est décédée, je me demande pourquoi on vit », « Je n’ai jamais vraiment quitté l’Eglise, mais je me sens largué », « J’aimerais prier, mais je ne sais plus », « Mes enfants me posent des questions, je voudrais mieux comprendre, ça m’interroge », « Je suis baptisé, mais… ».

Près de chez vous, un groupe vous attend pour partager tout cela avec vous et pour reprendre avec vous un nouveau départ…

Il vous est offert :

- un cheminement d’une dizaine de rencontres, d’une heure et demie chacune, espacées de 6 semaines environ,

- en petit groupe de 5 à 8 personnes.

Et ensuite ?

Si vous le désirez, vous continuerez le voyage à votre guise.

Bienvenue !

 

 Le groupe Fraternité Œcuménique de Rochefort

 

Le groupe de Fraternité Œcuménique de Rochefort est ouvert à tous les chrétiens, qui désirent que la paix et l’unité du Christ soient visibles dans nos régions.

Nous partageons la Parole et la prière et préparons le semaine de prière pour l’Unité des chrétiens.

Régulièrement, nous invitons des personnes à témoigner de la foi et de la vie de leur Eglise.

Tous, nous avançons, confiants dans l’Esprit Saint, Lui qui « unifie notre cœur » et éclaire le chemin de l’œcuménisme selon son désir.

La réunion se fait à la maison paroissiale une fois par mois.

 
Préparation des journées de ressourcement

 

Le groupe de préparation se réunit 5 ou 6 fois, entre le mois de juin et le mois de février, mois de la récollection. Ses membres viennent des quatre coins du doyenné.

L'objectif de la première rencontre consiste à trouver le thème de la

récollection, un thème susceptible de toucher, d'accrocher le plus de

monde possible, de toutes générations. Une fois l'idée du thème trouvée,

nous nous posons la question de savoir quel conférencier inviter.

Quelqu'un dans le groupe se charge de prendre contact. Nous

réfléchissons ensuite aux questions que ce thème nous inspire.

Rendez-vous est alors fixé pour une prochaine réunion.

 

2ème étape: quels ateliers proposer? Qui inviter pour animer ces

ateliers? Chacun repart avec pour mission d'essayer de joindre l'une ou

l'autre personne que cela intéresserait, sans oublier l'animation des

plus jeunes et des ados.

 

Les rencontres suivantes, servent à établir l'horaire de la journée, les

détails pratiques, l'intendance, le rôle de chacun, ...

 

La dernière rencontre a lieu juste après la journée de récollection et

sert à faire le point sur ce qui s'est plus ou moins bien passé, les

choses à améliorer, à ajouter... le tout autour d'une bonne table...

 

L'équipe cherche à se renouveler chaque année: besoin de sang neuf,

d'idées nouvelles pour ne pas tourner en rond. Si cela vous dit...

 

 Formation des diacres

 

Depuis bientôt quinze ans, les futurs candidats au ministère diaconal du diocèse de NAMUR se rassemblent dans les locaux d’Accueil-Famenne pour la formation théologique. Cette formation est ouverte à toute personne désirant approfondir la foi chrétienne.

Douze modules sont ainsi proposés en trois années : histoire de l’Eglise, introduction à la théologie, lecture des évangiles synoptiques, introduction à la morale évangélique, introduction à l’Ancien Testament, révélation et raison, lecture des écrits johanniques, christologie, ecclésiologie, le salut, lecture des écrits pauliniens, sacrements et liturgie.

Pour chaque module (16H00), un travail à domicile est demandé aux étudiants.

Les cours se donnent tous les 15 jours, de 9H30 à 11H30 et de 14H00 à 16H00. Pour les candidats au diaconat, ils s’incrustent dans des temps de prière. Ces temps sont aussi ouverts aux autres étudiants.

Cette formation est reconnue pour les personnes ayant besoin d’un certificat de complément et pour les futurs assistants paroissiaux.

 

 

Vie Montante = Mouvement chrétien des retraités

 

Autour de nous, l’évolution s’accélère.  Les petits-enfants (et un jour les arrière-petits) nous poussent.  Même si nous les aimons, nous sentons s’élargir le décalage des générations.  Le monde actuel n’est pas celui dont nous avions rêvé.  Même les « curés » tiennent parfois des discours qui nous bousculent.  Nous risquons de perdre pied.  Il faut réagir, se tenir à jour : n’est-ce pas le moment de vivre cela entre amis ?

Que vous ayez 55, 60 ans ou… bien davantage, ce groupe d’amis vous attend dans beaucoup de paroisses, une fois par mois, à jour et heures fixes.  Ne vous fiez pas à son nom qui – à tort- éloigne quelques-uns mais que nous ne pouvons aisément changer car il s’agit d’un mouvement international bien vivant dans plus de 35 pays.  (Une cinquantaine de groupes pour Bruxelles et le Brabant Wallon).  Venez assister à deux ou trois réunions de Vie Montante et décidez ensuite.

Vie Montante, mouvement pris en charge par des laïcs, a trois objectifs :

-          L’amitié : bol d’oxygène à tout âge !

-          Rester en phase avec le monde actuel en abordant chaque mois un thème religieux ou d’actualité.  Sans prétention intellectuelle mais en nous enrichissant mutuellement.  Et avec, de temps à autre, le concours d’un invité.  Un conseiller spirituel est heureux de cheminer et de partager sa foi avec le groupe.

-          L’engagement dans une totale liberté et qui n’a donc rien d’un embrigadement mais résulte d’une foi  restée en éveil.  Arrive d’ailleurs un âge où ce que l’on « est » est déjà un témoignage.

 

N’hésitez donc pas à tenter l’expérience !

Partager cette page

Repost 0
Published by