Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 10:56

Le 08 mai 2020, Vendredi de la 4ème semaine de Pâques(Jean 14, 1-6)

À quelques heures de la Passion les disciples sont très inquiets car ils sentent le danger qui le menace. Quand saint Jean écrit son évangile, au premier siècle, il s’adresse à des communautés chrétiennes également désemparées.

Les disciples du Christ sont pourchassés et mis à mort à cause de leur foi. Dans le monde d’aujourd’hui, les chrétiens doivent faire face à l’incroyance, l’indifférence, la dérision et, dans certains pays, la persécution. Tout cela, le Christ l’avait prévu.

En effet, Jésus ne veut pas que nous soyons bouleversés, ni par les tragédies de notre monde, ni par la perspective de notre mort. Il nous souhaite la paix et la joie, que doit nous procurer notre rencontre avec notre Seigneur.

Voilà pourquoi le message qu’il adressait à ses disciples est aussi pour nous aujourd’hui.  Il nous rappelle le sens de son départ imminent : "Je pars vous préparer une place dans la Maison de mon Père." Voilà une parole que nous oublions un peu trop facilement.

Nous pensons plutôt à nous installer sur cette terre et à nous y comporter comme si c'était notre demeure définitive. C'est alors que Jésus vient nous rappeler le vrai but de notre vie. Il ne se contente pas de nous préparer une place. Il reste avec nous pour nous guider vers ce qu'il appelle cette Maison du Père.

Très souvent aux funérailles que je célèbre, je lis ce passage d’Evangile de saint Jean que l’Eglise nous donne de méditer en ce jour. L’assurance que la vie continue après la mort, l’assurance de nous trouver un jour parfaitement heureux avec Dieu, n’est pas un vague espoir, ni une hypothèse parmi d’autres.

Cette assurance vient de la phrase de Jésus : « Je pars vous préparer une place. Quand je serai allé vous la préparer, je viendrai vous prendre avec moi, et là où je suis, vous y serez aussi. » Cette phrase ne laisse aucune place à des doutes, ne laisse aucune place à des théories du genre réincarnation ou métempsycose.  

Après notre mort, nous ne redoublerons pas, nous ne recommencerons pas quoique ce soit. Dieu nous aime assez pour nous amener à lui. C’est là la Bonne Nouvelle, elle enlève toute inquiétude, tout bouleversement devant la mort.

C'est par le Christ que nous devons passer. Il est lui-même le chemin. Ses paroles sont celles de la Vie Éternelle. Grâce à lui et avec lui, notre vie terrestre retrouve tout son sens.  Nous retrouvons en Jésus force et courage pour continuer notre route et marcher à sa suite.

Pas étonnant que de si nombreuses familles choisissent ce texte pour l’adieu à leur défunt, tant il est plein d’amour, de tendresse et d’espérance. Que, jour après jour, la Parole soit pour nous chemin vers la maison du Père !

 

 

Parole et Evangile en lecture audio

Partager cet article

Repost0

commentaires