Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 11:09

Le 15 mai 2020,  Vendredi de la 5ème semaine de Pâques(Jean 15, 12-17)

Jésus disait à ses disciples :  «Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

La page d’évangile d’aujourd’hui est un hymne composé en l’honneur de l’amour de Dieu et de l’amour des autres. Jésus livre le cœur de son message et nous confie son testament. Il se présente comme étant le modèle de l’amour, dans ses paroles et dans ses gestes les plus simples.

« Vous êtes mes amis » : ceci est le cœur même de notre relation avec Dieu. Parce que nous sommes ses amis, il nous met au courant des pensées et des plans de Dieu pour notre monde. Dieu nous invite à construire un monde de paix, de compréhension, de pardon, de partage, d’amitié et d’amour. Et ceci commence au cœur de nos familles où les enfants apprennent la tendresse, l’accueil, le pardon, la tolérance, le respect des autres, l’amour de Dieu.

Notre vie chrétienne peut se développer dans la mesure où nous permettons à cette amitié avec Dieu de grandir et de s’épanouir.

Bon nombre de chrétiens font l’erreur de ne plus avoir de temps pour Dieu dans leur vie. Ils cessent de prier, de rencontrer le Seigneur le dimanche, d’enseigner à leurs enfants les valeurs chrétiennes.  Et lorsque l’aspect religieux a peu d’importance dans la vie de tous les jours, petit à petit, la foi se flétri, se dessèche et meurt.

Si aujourd’hui le Seigneur utilise l’image de l’amitié c’est pour évoquer la qualité éminente et la fonction absolument libératrice de son rapport avec nous. Jésus se pose comme notre ami véritable. Il entre dans le champ de nos relations, à côté des autres, en compétition avec d’autres. Il demande à devenir notre meilleur ami. Pour que nous aimions plus… et mieux.

Il ne se contente pas de nous dire aimez-vous les uns les autres, c'est-à-dire aimez-vous comme vous pouvez ! Non il nous dit aimez-vous comme je vous ai aimés ! Et comment Jésus nous a-t-il aimé ?

Il nous a aimé totalement et gratuitement.  Il a accepté de mourir pour nous sur la croix, sans aucune assurance de notre conversion. Son commandement signifie donc que nous avons à aimer les autres sans réserve, sans à priori ! Pour chacun de nous cela signifie ; donner notre vie aux autres.

Voilà pourquoi dans l’Église, ce qui nous rassemble, c’est l’amitié que Dieu a pour nous et l’amitié que nous avons les uns envers les autres. Cette amitié s’appuie sur le respect, l’ouverture et le service.

L’une des plus belles images que nous ayons de Jésus est celle du lavement des pieds. À genoux devant ses apôtres, il est à leur service. « Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien car je le suis. » Et il ajoute : « dès lors, si je vous ai lavé les pieds, vous devez vous aussi vous laver les pieds les uns aux autres » (Jn 13, 13).

Notre Dieu qui est bon, tendre et miséricordieux veut être notre ami. « Je vous appelle mes amis car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître ». Demeurons dans cet amour. Considérons comme une faveur immense d’être les amis du Christ, appelés à lui ressembler dans l’amour, jusqu’à nous aimer les uns les autres comme il nous a aimés.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires