Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 11:19

DIMANCHE DE JÉSUS BON PASTEUR

Actes 2, 14a. 36 – 41

Psaume 22(23), 1 – 2ab, 2c – 6

1ère Lettre de Pierre 2, 20b – 25

Évangile selon saint Jean 10, 1 – 10

 

Méditation

 

Vous êtes-vous déjà interrogé sur votre santé spirituelle ?

 

«Prenez soin de vous!», «Restez chez vous!». Depuis le début de cette pandémie et du confinement qui s’en est suivi, ces deux expressions ont désormais pris une toute autre connotation. Là même, paradoxalement, et plus que jamais, le mot ‘’covid-19’’ consonne avec le décompte des morts, glanés à longueur de temps. Ce drame nous rappelle notre fragilité. Personne n’est à l’abri. Le covid, tout le monde peut le contracter. Mais il revient à chacun(e) de l’éviter – ‘’Prenez soin de vous’’. ‘’En vous protégeant, vous protégez les autres’’. Ainsi, malgré tout, cette pandémie nous donne-t-elle une leçon : la solidarité dans la fragilité rend les humains plus forts. Elle élève le sens de l’humanité à l’idée de participer ensemble à un  monde nouveau dans lequel ‘’le chacun pour soi’’ de la concurrence – lutte sans merci – indifférence cède la place à un monde où tout moindre geste – par exemple, prendre son téléphone pour demander à quelqu’un ‘’comment vas-tu ?’’  –  prend tout un sens. La beauté de la vie…

Cette fête de PÂQUES dans le confinement, ou si l’on veut, le CONFINEMENT dans la PÂQUE DU SEIGNEUR – PASSAGE de la mort à la vie en Dieu,  de l’ancien au monde nouveau, nous aussi interroge : ‘’Prends-tu vraiment soin de ton cœur, de ta relation avec le Seigneur, de ta santé spirituelle ?’’ Dans la Bible, le cœur est le lieu de la rencontre avec le Seigneur, le siège de la volonté, le centre et la boussole qui oriente une vie. Comme le disait Antoine de Saint-Exupéry, on écoute avec son cœur. Toute transformation est d’abord intérieure, elle affecte tout particulièrement le cœur. Une invitation à aller à l’essentiel. C’est ce cœur qui est remué à l’écoute de l’exhortation de Pierre. Un cœur touché se tourne vers l’action : ‘’Que devons-nous faire ?’’, demandent les auditeurs de Pierre. Ce dernier les renvoie à eux-mêmes à une thérapie de la vie intérieure, celle d’un lâcher prise : 1° ‘’Convertissez-vous...’’ Se convertir : changer de direction de sa vie : qu’est-ce qui focalise toute l’attention de ma vie. Il s’agit de laisser le dernier mot de sa vie à Jésus? Si ce n’est pas lui, c’est le moment… 2° recevoir le baptême : accepter de faire une plongé dans l’amour de Dieu ; redécouvrir cet amour. Il donne du soleil à la vie… ‘’Revivifions le baptême – la vie d’enfant de Dieu –  que nous avons reçu’’, ‘’ Vivons-en pleinement’’ ... 3° recevoir le pardon de ses péchés : accepter le pardon de Dieu, l’offrir aux autres, et pourquoi pas, au besoin,  le demander aux autres… Bref, la bonne santé spirituelle, c’est une vie réconciliée avec Dieu et avec les autres.

C’est pourquoi la santé spirituelle du chrétien est  un chemin à la suite du Jésus Bon Pasteur.  Il nous appelle chacun(e) par son nom en tenant compte de notre histoire particulière. Il est prêt à s’asseoir à nos côtés pour relire, avec nous, chaque page de notre vie. Il est effectivement le Vrai Pasteur, le Berger de nos âmes parce que sa résurrection donne une perspective nouvelle à nos existences quotidiennes. Nous sommes créés pour la gloire de Dieu.  Nous ne sommes pas le fruit du hasard, ni les marionnettes joués par un destin implacable. Notre vie a un but : vivre la bonne santé spirituelle. Voilà la vocation de l’homme. À chacun(e) de la vivre selon ce que lui inspire l’Esprit-saint : envie de prier, d’écouter ou lire la bible, le besoin de témoigner de sa foi... Tel est le vrai motif de joie que même la grisaille du confinement ne peut ôter.

 

Ambroise Longi

 

 

Parole & Evangile Lecture audio

Partager cet article

Repost0

commentaires