Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2020 1 20 /04 /avril /2020 10:05

 

Le 20 avril 2020,  Lundi de  la 2e  semaine de Pâques (Jean 3, 1-8)

Nicodème vient trouver Jésus pendant la nuit; cette nuit c'est aussi celle des questionnements, des incertitudes, des doutes. Nicodème est vraiment dans l'obscurité. C'est le vide.Le fait qu’il vienne durant la nuit denote aussi qu’il avait peur d’être jugé par ses proches.

La nuit démontre  le combat entre les ténèbres et la Lumière. Pas facile de mourir à ses idées préconçues, à toute une éducation. Mais Nicodème nous apprend la bonne démarche à suivre : Venir à Jésus, même de nuit, et oser lui poser nos questions..

Nicodème, comme chacun de nous, reçois les paroles de Jésus d’une façon matérielle ! Il n’est pas facile, pour nous qui cheminons dans la nuit comme Nicodème, de comprendre ce que veut dire Jésus !

"Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Cependant Nicodème est attentif à ce que Dieu fait par Jésus, il cherche la vérité de ses paroles. C'est aussi une manière d'entrer dans la prière.

Et Jésus nous répond que pour voir le règne de Dieu, il nous faut "RENAITRE" ; c'est par la foi que nous accédons à un mode d'existence totalement nouveau ; c'est la vie de Dieu dans l'homme. Pour renaître, il nous faut vivre une mort à nos idées propres, à notre propre volonté. Il faut consentir à nous abandonner à l’action de l’Esprit Saint.  Être baptisé, c'est renaître ; c'est comme si tout recommençait : c'est une résurrection. Tout cela, c'est l'œuvre de l'Esprit Saint.

Baptisés, nous entrons dans une naissance nouvelle, librement, à la manière du vent : « Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. » Nous demandons à Dieu d’étendre la main sur nous dans les moments de nuit et de souffrance car aucun moment de notre vie ne lui est indifférent.

C’est pour quoi dans la première  lecture d’aujourd’hui (Ac 4, 23-31) quand Pierre et Jean eurent fini de prier, le lieu où ils étaient réunis se mit à trembler, ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils disaient la parole de Dieu avec assurance.

Tous ensemble, peuple de baptisés dans le Christ, nous cheminons vers la source. Dans la tendresse de Dieu nos pas se pressent vers le Royaume de Dieu.

 

Jean (3, 1-8)

 

Parole & Evangile en lecture audio

 

« Personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu »

Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? » Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. »

 

Partager cet article

Repost0

commentaires