Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 10:18

Jeudi 16 avril: jeudi de la semaine de Pâques

 

C'est Pâques! Pour la prière de l'Eglise, nous vivons un dimanche qui dure huit jours, l'octave de Pâques.

Dans l'homélie de la messe de ce matin au Vatican, le pape François a mis l'accent sur la joie, don de l'Esprit. L'Esprit remplit de joie et cette joie pousse à témoigner de cet amour inconditionnel de Dieu manifesté en Jésus, le bon berger.

 

Je vous propose de prier le psaume 22. Dès les débuts de l'Eglise ce psaume a nourri intensément la prière des chrétiens car il évoque les trois grands sacrements qui fondent une vie de disciple: 

- le baptême qui nous greffe sur le Christ: "il me désaltère"

- la confirmation: "tu me bénis d'une onction de bonheur"

- l'eucharistie: "tu as préparé un banquet de noces"

 

Voici ce psaume réécrit pas Stan Rougier   ( "Montre-moi ton visage", DDB, 1995 )

 

Le Seigneur est mon berger. Je ne manque de rien.

 

Il me conduit jusqu'aux verts pâturages, il me mène vers les sources.

 

Là, il me désaltère. Il rajeunit mon âme.

Il me guide sur les sentiers de justice, pour l'honneur de son Nom.

 

Si je traverse le ravin de la mort, je ne crains rien.

Près de moi, ton bâton de pasteur est là qui me rassure.

 

Devant moi, au nez de mes détracteurs, tu as préparé un banquet de noces.

Tu me bénis d'une onction de bonheur, et ma joie déborde.

 

Oui, la tendresse de Dieu et sa fidélité m'accompagnent chaque jour de ma vie.

Sa maison est ma maison pour la durée de mes jours. 

 

Luc (24, 35-48)

Parole et Evangile en lecture Audio

 

 

« Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour »

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! » Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : “Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” » Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins. »

 

Partager cet article

Repost0

commentaires