Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 09:49

Message du 31 mars 2020

Bonjour à chacun et à chacune,

Le message de ce jour s’adresse plus particulièrement aux Rochefortois, mais pas que !

Le bourdon de l’église de Rochefort sonne chaque soir à 20H00.  Et Helena m’a dit que cette sonnerie lui rappelle celle qui retentit la nuit du pèlerinage à N.D. de Foy.  En ajoutant : « que le bourdon porte nos prières à Foy puisque nous ne pouvons pas y aller ».

Par ailleurs un beau mouvement de solidarité existe entre tous les participants au pèlerinage sous les armes.

Je vous propose donc ceci : que chaque jour, à 20H00, à la sonnerie du bourdon, après le merci à tous ceux veillent sur la santé et les besoins de base, nous priions en communion les uns avec les autres Notre Dame de Foy et avec elle son Fils Jésus.

Si vous connaissez des personnes qui ont besoin d’aide pour des cours, des médicaments….n’hésitez pas à les orienter vers le presbytère : 084/211.277

A votre service,    

l’abbé Jules SOLOT

 

Notre-Dame de Foy,

Nous avons quitté nos occupations, pour venir Vous saluer dans le calme de nos campagnes.
Nous Vous remercions pour cette tranquillité, si propice à la prière et à la méditation.
Nous Vous remercions de prendre à cœur nos soucis, nos peines et nos joies.

Notre-Dame de Foy,

Dans l’agitation toujours croissante, soyez l’étoile qui domine la tempête, et qui indique le havre où résident la foi, l’espérance et la charité.

Notre-Dame de Foy,

Donnez-nous une foi aussi solide que le chêne qui Vous cachait dans son creux.
Que notre vie de tous les jours soit le début de la vie éternelle ; donnez-nous cette espérance.
Donnez-nous un amour profond pour tous les hommes, un amour aussi fort que celui qui Vous attache à Jésus.

Notre-Dame de Foy,

Nous confions à votre protection maternelle, tout ce qui nous est cher.
Et maintenant, forts de votre affection, heureux d’avoir retrouvé un peu de sérénité, nous irons, à travers nos frères, à la rencontre de votre Fils Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Notre-Dame de Foy, priez pour nous !

 

(Imprimatur, Namurci, 15 januari 1984 :
Robert Joseph Mathen, Ep.
Namurcencis)

Jean (8, 21-30)

 

Lecture audio Cliquez ici

« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS »

En ce temps-là, Jésus disait aux Pharisiens : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, Je suis, vous mourrez dans vos péchés. » Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es-tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, Je suis, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires