Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 11:01

Appel de la Concertation des Eglises Chrétiennes en Belgique

En ce moment particulier, le pape François, évêque de Rome, a appelé tous les chrétiens à prier ensemble le Notre Père demain, mercredi 25 mars à midi, et a proposé que nous nous unissions dans la prière le vendredi 27 mars à 18 heures, afin que le Seigneur entende "la prière unanime de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité".

En tant que président de la Concertation des Églises Chrétiennes en Belgique, je vous demande, comme aux autres Églises chrétiennes qui font partie de cet organisme, de participer à en faire une initiative œcuménique de grande envergure. 

L'Église Protestante Unie de Belgique soutient de tout cœur cette initiative.

Pasteur Steven H. Fuite,
Président de la Concertation des Eglises Chrétiennes en Belgique 

Chers diocésains,

Au moment où j'écris ces lignes (20 mars), la radio annonce qu'en Chine, c'est le deuxième jour qu'aucun cas nouveau n'a été recensé. L'épidémie aura une fin. Tenons en éveil l'espérance !  

Tenons en éveil l'espérance en raison du personnel soignant qui s'investit totalement. Chaque jour à 20 heures, maintes personnes se manifestent aux fenêtres pour les applaudir. Je suggère que, là où c'est indiqué et selon des modalités à déterminer localement, la sonnerie des cloches de nos églises appuie ce mouvement sympathique. 

Tenons en éveil l'espérance en raison de la foi qui nous habite. Sur la croix c'était nos souffrances qu'il portait. Jésus souffre en tout homme qui souffre. Et parce qu'il en est ainsi, nos jours d'épreuve peuvent être des vendredis saints. Et aussi conduire au soleil du matin de Pâques, parce que Jésus nous entraîne dans sa Pâque, son passage. 

Au chapitre 8 de sa lettre aux Romains, saint Paul écrit que "si la création gémit maintenant encore, ses douleurs sont celles d'un enfantement" (cf. v.22). Que vive soit notre espérance malgré les papillons noirs qui peuvent battre devant nos yeux ! 

 Je vous suis proche et vous bénis. 
+ Pierre Warin

 

https://ecp.yusercontent.com/mail?url=https%3A%2F%2Fmcusercontent.com%2Fde4cb7501ab6a091ccbae4c81%2Fimages%2F18529527-f2ff-4dc5-9e0a-e336523a122f.jpg&t=1585072789&ymreqid=7bc3fab7-8dfc-40c4-1cae-480000015b00&sig=YaTOe54.W9TEZGo7.N5uww--~C

Ce mercredi 25 mars


Ce mercredi 25 mars, les chrétiens fêteront l'Annonciation: la Vierge Marie reçoit l'annonce d'une Bonne Nouvelle dans sa vie et pour le monde. Si elle s'interroge, l'ange la rassure: "Rien n'est impossible à Dieu."

En ces temps difficiles, le diocèse de Namur invite tous les chrétiens et, au-delà tous les hommes et femmes de bonne volonté à exprimer, ce 25 mars, par un geste, leur communion et leur soutien avec tous ceux qui souffrent de la pandémie du coronavirus... et avec tous ceux qui s'engagent à la combattre: médecins, infirmiers, soignants, pharmaciens, forces de l'ordre, chercheurs.

Si les églises restent ouvertes, il est demandé à tous de rester à la maison. Aussi, à l'instar des diocèses français nous invitons chacun à allumer une bougie et à la placer à la fenêtre de sa maison en cette belle fête de l'espérance. Une bougie, c'est une lueur d'espérance: espérance que la maladie sera vaincue, espérance que la solidarité l'emportera sur l'égoïsme, espérance aussi que le temps de la passion laissera place aux jours de la résurrection.

Si nous ne pouvons pas célébrer ensemble cette fête, nous pourrons la vivre personnellement, en famille, à la maison. Prions en communion les uns avec les autres, et spécialement avec ceux qui luttent pour la vie dans les hôpitaux de notre pays.

En esprit, déplaçons-nous ce jour-là, par la pensée, aux Sanctuaires de Beauraing où la Vierge Marie, Mère au Coeur d'Or, ouvre les bras pour porter nos prières à Jésus son Fils: "Priez, priez beaucoup, priez toujours" nous dit-elle. Si nous le pouvons, ensemble, en une grande chaîne de prière, nous prierons le chapelet à 18h30, comme à l'époque des apparitions.

Notre-Dame de Beauraing, guérissez les malades!
Notre-Dame de Beauraing, priez pour nous.
+ Pierre Warin, évêque de Namur
Joël Rochette, vicaire général

 

Mercredi 25mars 2020, L’Annonciation du Seigneur(Lc 1, 26-38)

Ce récit de l’Annonciation, nous le connaissons bien. C’est l’instant divin qui, bouleversa l’humanité : L’ange Gabriel se rendit chez Marie pour lui annoncer qu’elle avait été choisie pour être la mère de son Fils. Marie répond librement : « Je suis la servante de Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole. »

Nous aussi nous sommes tous choisis par Dieu pour incarner sa bonté, sa tendresse, sa justice. Il a besoin de nos mains pour continuer les siennes. Il a besoin de nos lèvres pour prononcer ses paroles. L’Esprit Saint nous inspire. Il a besoin de nos yeux pour voir la souffrance humaine et la soulager. Quelle que soit la question qu’il nous pose, il nous invite à lui dire « oui ». A l’instant où nous disons oui, l’amour surgit comme un raz de marée emportant tout sur son passage.

C’est une aventure magnifique qui commence. Il n’y a pas de plus grand honneur que d’être les serviteurs de l’amour. Acceptons-nous la venue du Christ en nous et dans notre vie ? De notre oui dépendra notre futur éternel et la subite transformation de notre esprit et notre quotidien. Porter Dieu en soi et l’offrir au monde a pour conséquence une joie que nul ne peut nous ôter.

Comme la Vierge Marie, Quel que soit notre âge et notre état de santé, Dieu nous confie une mission. Il a besoin de nous et de notre accord. Ne craignons pas : Cette mission est tournée vers le bonheur, le nôtre et celui des hommes. Vivre sous le regard de Dieu c'est savoir que l'on avance avec Jésus et Marie sur un chemin grandiose. Ce chemin nous conduit là où ils sont déjà, dans le ciel de bonheur et de gloire. C'est là qu'ils nous attendent…

Le Carême est là pour nous apprendre à dire le « oui » de Marie ; il est celui de notre baptême. Et en même temps, nous devons continuellement nous l’approprier, le développer, le faire pénétrer dans tous les recoins de notre existence. Marie a accompagné Jésus jusqu’au bout de son chemin terrestre. Soyons sûrs qu’elle nous portera jusqu’au bout de notre effort.

                                                                                      Abbé Joseph KAYEMBE

 

Partager cet article

Repost0

commentaires