Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 17:10
Les premiers diplômés de l'IDF

Pas de ''ouf'' de soulagement juste des sourires radieux au moment de la remise du CeTP. Ils sont cinq à bénéficier, aujourd'hui, de ce certificat d'université de théologie pastorale. Thierry et Fabienne Cheniaux, Bénédicte De Clercq-Lefevere, Sylvie Yasse-Lepers et Stéphanie Braeckman (absente) sont donc les premiers diplômés de cette formation née d'une collaboration entre l'Institut diocésain de formation (IDF) et l'UCL. Diplôme indispensable, dans le diocèse, pour devenir animateur pastoral.

La remise de ces certificats a eu lieu, à Rochefort, en présence de Mgr Warin, évêque auxilaire. Il a bien sûr tenu à féliciter les diplômés et à les remercier aussi. Suivre une telle formation tout en menant une vie familiale, une activité professionnelle... n'est pas simple.
L'abbé Bruno Robberechts, directeur de l'IDF: ''Se former c'est avoir envie d'ajuster sa vie en même temps que ses connaissances en théologie.'' Il ajoutera que cette formation est une aide précieuse pour trouver les mots justes, avoir les bonnes connaissances et ainsi être des témoins plus performants pour l'homme d'aujourd'hui. ''C'est encore, dira-t-il, avoir le désir de toujours mieux faire résonner la Parole du Seigneur.''

Trois pôles de formation
L'Institut diocésain de formation est ouvert à tous ceux qui souhaitent ainsi approfondir des connaissances, des compétences étroitement liées à une pratique pastorale dans un milieu ecclésial chrétien. Les candidats à la formation viennent de l'ensemble du diocèse. Ils sont aussi investis dans la vie. Alors, l'Institut diocésain de formation a organisé les cours ou encore les sessions pour qu'elles soient le plus accessibles. Les cours ont ainsi lieu dans trois endroits différents: à Namur, Rochefort et dans le Sud-Luxembourg. Ils peuvent s'échelonner dans le temps. A chacun de trouver le rythme qui lui convient. Les étudiants doivent réussir les épreuves qui accompagnent chaque cours et présenter un travail de fin d'études.
Ce certificat est aujourd'hui indispensable pour, dans le diocèse de Namur, exercer la mission d'animateur pastoral. Mgr Warin: ''Grâce à cette formation, ces acteurs pastoraux peuvent assurer des responsabilités aux côtés des prêtres. Le prêtre ne peut, aujourd'hui, tout faire. A chacun d'assurer sa part.'' ''N'est-ce pas plus juste?'' interroge encore l'évêque auxiliaire.
Sylvie Yasse-Lepers s'est formée à deux pas de chez elle. Un plus certain pour cette Rochefortoise professeur de français dans l'enseignement spécialisé et très active dans sa paroisse. C'est le doyen Solot qui lui a demandé de suivre les cours... ''Pour chaque cours, cela représente un gros travail à fournir mais j'ai reçu beaucoup en suivant cette formation. On ne peut pas expliquer ce que l'on ne connaît pas. Et puis, on ne peut pas dire n'importe quoi! '' Sylvie s'occupe de la Petite pasto, des enfants qui se préparent à la première communion mais aussi des enfants qui recevront le baptême.

Tout en un an!
Bénédicte De Clercq-Lefevere est très active en matière de catéchèse à La Bruyère et Meux. C'est un véritable marathon que la jeune femme termine: elle s'est formée en une année. Cela a été possible grâce à une formation MESSAJE suivie précédemment. Une catéchèse pour adulte qui lui a permis de nourrir sa foi mais aussi découvrir qu'elle avait encore ''faim''... Alors, elle s'est inscrite et a travaillé dur pour décrocher, en un an, le certificat. Une véritable performance quand on sait que Bénédicte n'a jamais vraiment aimé étudier. Mais là, tout était différent. A commencer par la motivation et l'intérêt pour les matières abordées. Bénédicte espère prochainement valoriser ses nouvelles connaissances en les mettant au service d'un plus grand nombre.

Formation en couple
Thierry et Fabienne Cheniaux aiment apprendre, découvrir... Thierry Cheniaux a été ordonné, en 2011, diacre à Marche. Devenir diacre ne s'improvise pas, il s'agit de suivre une formation. Le couple Cheniaux a décidé de suivre, ensemble, les cours. ''Je me suis sentie concernée'' explique Fabienne. Après avoir longtemps travaillé comme secrétaire dans le social notamment pour les Restos du coeur, elle est aujourd'hui dans l'enseignement. Elle est professeur de religion. Fabienne est donc retournée sur les bancs de l'école avant de se trouver, aujourd'hui, face à des élèves. Le couple a ensuite enchaîné avec ces cours proposés par l'Idf. ''Se former en couple c'est plus facile. On peut discuter de la matière, partager sur les cours...''. Un modus operandi courant chez les Cheniaux. Comme diacre, Thierry est amené à faire des homélies. Fabienne est la première à les écouter et à faire des remarques! Un certificat qui devrait encore aider le couple dans ses nombreuses activités. Outre le ministère de diacre pour Thierrry, ils sont très investis dans la nouvelle catéchèse ou encore la préparation aux mariages et aux baptêmes.
C.B.
Intéressés par l'Idf? Il vous suffit de contacter le bureau administratif: 081/25.64.66. Site web: www.idfnamur.be.

Partager cet article

Repost 0

commentaires