Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 16:51
Dimanche 25 Septembre 2016
Messe en l'Eglise décanale de Rochefort
Vous êtes invités à rejoindre la communauté paroissiale et
les membres de la Conférence de St Vincent de Paul
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 17:13
Notre Dame de FOY - 15 Aout 2016
Notre Dame de FOY - 15 Aout 2016

Notre Dame de FOY - 15 Aout 2016

Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016
Notre Dame De FOY 15 Août 2016

Notre Dame De FOY 15 Août 2016

Homélie du Pape
Homélie du Pape
Homélie du Pape
Homélie du Pape
Homélie du Pape
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 11:04
Le Pélé des Ados
15-22/07
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:51
Journée Solid'R

Accueil Famenne

2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 17:08

PÈLERINAGE « SOUS LES ARMES »

À NOTRE-DAME DE FOY

Dimanche 15 mai (Pentecôte) et lundi 16 mai 2016

22H45 : rassemblement des fantassins, gonfaloniers et musiciens au Château Comtal

23H35 : départ du pèlerinage précédé des cavaliers

Minuit : bénédiction des pèlerins devant l’église paroissiale

07H30 : arrivée des pèlerins à FOY

08H30 : Messe présidée par Mgr VANCOTTEM, évêque de NAMUR

10H30 : Salut

14H00 : Halte prière au Monastère de CHEVETOGNE

17H00 : Rassemblement à la sortie du Bois de FRANDEUX

18H15 : Salut de clôture en l’église de ROCHEFORT

Bienvenue à tous les pèlerins !

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 15:48
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 10:40
  • 17 Avril Confirmation Eprave (messe de secteur)
  • 24 Avril Profession de Foi Jemelle / Profession de Foi et première communion Lavaux
  • 01 Mai Profession de Foi Han
  • 05 Mai Première communion Villers - Eprave - Lessive / Profession de Foi Havrenne
  • 08 Mai Profession de Foi Rochefort - Wavreille
  • 22 Mai Première communion Rochefort - Jemelle / Première communion Han
  • 04 ou 05 Juin Confirmation secteur Rochefort - Haversin
  • 12 Juin Première communion Havrenne
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 09:52

Au programme en Février

Quand Monseigneur Philippe était recteur

du séminaire d' Antsirabe il avait donné

une houe à tous les étudiants en insistant

qu'il fallait cultiver la terre en plus qu'étudier

et prier

A la salle Sainte Thérèse

Voir les commentaires

25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 11:22
Jemelle: la célébration du 29 novembre s’ouvre au monde

Cette année, la communauté paroissiale de Jemelle fête les 150 ans de son église. Les festivités ont commencé en mai dernier par une célébration solennelle présidée par Mgr Vancottem. Elles se sont poursuivies notamment par une expo retraçant l'évolution de l'édifice ou encore une conférence sur le thème ''Être chrétien aujourd'hui''. Le dimanche 29 novembre, c'est une messe interculturelle qui clôturera cette année de fête. Une belle occasion de rappeler, en ces temps troublés, que la vie fraternelle reste possible, au-delà des appartenances nationales.

Il ne faut pas forcément habiter les grandes villes d'Europe pour vivre au quotidien la multiculturalité. Dans notre diocèse, des régions pourtant rurales brassent chaque jour, en toute sérénité, les nationalités les plus diverses. A Athus, par exemple, dans le sud de la province de Luxembourg, plusieurs dizaines de nationalités se fréquentent depuis très longtemps. Au point qu'une messe rassemblant les différentes communautés y est célébrée chaque année depuis 2008 (lire par ailleurs).
Le village de Jemelle, dans le doyenné de Rochefort, compte également de nombreux citoyens du monde. Une présence qui s'explique, entre autres, par la localisation, dans l'entité, de plusieurs associations d'accueil des étrangers.
À côté des structures officielles, le conseil paroissial de Jemelle est lui aussi particulièrement actif dans cette démarche d'accueil des nouveaux venus. Jean-Marie Poncin, membre de l'équipe: ''Cela fait partie de nos priorités. Avec le doyen de Rochefort, l'abbé Jules Solot, nous avons beaucoup réfléchi aux possibilités de vivre concrètement la diaconie, encouragée par Mgr Vancottem au cours de l'année écoulée. La rencontre de l'autre fait partie de cette démarche globale.'' Et de poursuivre: ''Autant que possible, nous allons à la rencontre de ces habitants. Nous essayons de les associer dans nos organisations ou au niveau de nos équipes – celle des visiteurs de malades, par exemple. Ils nous donnent un coup de main, et certains sont déjà très actifs dans notre conseil paroissial.''

Le 29 novembre à 10h30
Qui dit nationalités différentes, dit traditions différentes, religions différentes... Jean-Marie Poncin: ''Parmi ces personnes qui arrivent chez nous, il y a de nombreux chrétiens, avec qui nous avons beaucoup de choses à partager. Des Arméniens, des Africains, des Salvadoriens, des Espagnols, des Portugais, des Créoles...'' D'où cette idée d’organiser une messe festive, ouverte aux différentes communautés présentes dans la région. Une initiative portée par la même équipe que celle qui s’est occupée du 150ème anniversaire de l'église paroissiale.
La célébration eucharistique aura lieu le dimanche 29 novembre à 10h30, en l’église Sainte-Marguerite. À ce stade, difficile de prévoir l'ampleur de la participation: ''C'est un premier essai, qui se veut timide'', reconnaît Jean-Marie Poncin. ''On en est au b.a.-ba. On compte sur le bouche à oreille. On encourage les gens à porter l'invitation au-delà du village.'' Jean-Marie Poncin se risque malgré tout à un espoir: ''À Jemelle, les célébrations thématiques rencontrent toujours un beau succès. C’est le cas de la messe des familles. Ces offices sont l’occasion de responsabiliser les gens, de les rendre acteurs de la célébration. Les fidèles qui participent, en général, s’y sentent bien. On espère que ce sera également le cas pour la messe multiculturelle.''

Pour faire reculer les préjugés
Côté organisation, les responsables souhaitent que les intervenants s'expriment dans leur propre langue, par exemple pour la prière pénitentielle, la prière universelle ou le credo. Les autres fidèles présents dans l’église pourront suivre la traduction dans le livret préparé pour l'occasion. Lors de la procession de l'offertoire, les diverses communautés seront invitées à présenter quelque chose symbolisant leur pays d'origine. Pour la musique, plusieurs groupes sont annoncés, dont la Phalange Musicale de Jemelle, la chorale paroissiale, un groupe vocal et un ensemble latino. La messe sera célébrée par l’abbé Jorge Fuentes, lui-même d’origine salvadorienne, et habitant à Jemelle. Un verre de l’amitié sera ensuite servi aux participants.
Le 29 novembre, cela fera un peu plus de deux semaines que Paris était frappé des terribles attentats qui ont ébranlé tous les esprits. Des actes odieux, perpétrés au nom de la différence. Ici, à Jemelle, ce sont précisément les différences qui serviront de fil conducteur à la célébration. Une messe sans frontière pour faire reculer les préjugés. Une messe pour célébrer Dieu dans l’unité de la diversité.
A.S.

Infos: jean-marie.poncin@skynet.be.

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 17:10
Les premiers diplômés de l'IDF

Pas de ''ouf'' de soulagement juste des sourires radieux au moment de la remise du CeTP. Ils sont cinq à bénéficier, aujourd'hui, de ce certificat d'université de théologie pastorale. Thierry et Fabienne Cheniaux, Bénédicte De Clercq-Lefevere, Sylvie Yasse-Lepers et Stéphanie Braeckman (absente) sont donc les premiers diplômés de cette formation née d'une collaboration entre l'Institut diocésain de formation (IDF) et l'UCL. Diplôme indispensable, dans le diocèse, pour devenir animateur pastoral.

La remise de ces certificats a eu lieu, à Rochefort, en présence de Mgr Warin, évêque auxilaire. Il a bien sûr tenu à féliciter les diplômés et à les remercier aussi. Suivre une telle formation tout en menant une vie familiale, une activité professionnelle... n'est pas simple.
L'abbé Bruno Robberechts, directeur de l'IDF: ''Se former c'est avoir envie d'ajuster sa vie en même temps que ses connaissances en théologie.'' Il ajoutera que cette formation est une aide précieuse pour trouver les mots justes, avoir les bonnes connaissances et ainsi être des témoins plus performants pour l'homme d'aujourd'hui. ''C'est encore, dira-t-il, avoir le désir de toujours mieux faire résonner la Parole du Seigneur.''

Trois pôles de formation
L'Institut diocésain de formation est ouvert à tous ceux qui souhaitent ainsi approfondir des connaissances, des compétences étroitement liées à une pratique pastorale dans un milieu ecclésial chrétien. Les candidats à la formation viennent de l'ensemble du diocèse. Ils sont aussi investis dans la vie. Alors, l'Institut diocésain de formation a organisé les cours ou encore les sessions pour qu'elles soient le plus accessibles. Les cours ont ainsi lieu dans trois endroits différents: à Namur, Rochefort et dans le Sud-Luxembourg. Ils peuvent s'échelonner dans le temps. A chacun de trouver le rythme qui lui convient. Les étudiants doivent réussir les épreuves qui accompagnent chaque cours et présenter un travail de fin d'études.
Ce certificat est aujourd'hui indispensable pour, dans le diocèse de Namur, exercer la mission d'animateur pastoral. Mgr Warin: ''Grâce à cette formation, ces acteurs pastoraux peuvent assurer des responsabilités aux côtés des prêtres. Le prêtre ne peut, aujourd'hui, tout faire. A chacun d'assurer sa part.'' ''N'est-ce pas plus juste?'' interroge encore l'évêque auxiliaire.
Sylvie Yasse-Lepers s'est formée à deux pas de chez elle. Un plus certain pour cette Rochefortoise professeur de français dans l'enseignement spécialisé et très active dans sa paroisse. C'est le doyen Solot qui lui a demandé de suivre les cours... ''Pour chaque cours, cela représente un gros travail à fournir mais j'ai reçu beaucoup en suivant cette formation. On ne peut pas expliquer ce que l'on ne connaît pas. Et puis, on ne peut pas dire n'importe quoi! '' Sylvie s'occupe de la Petite pasto, des enfants qui se préparent à la première communion mais aussi des enfants qui recevront le baptême.

Tout en un an!
Bénédicte De Clercq-Lefevere est très active en matière de catéchèse à La Bruyère et Meux. C'est un véritable marathon que la jeune femme termine: elle s'est formée en une année. Cela a été possible grâce à une formation MESSAJE suivie précédemment. Une catéchèse pour adulte qui lui a permis de nourrir sa foi mais aussi découvrir qu'elle avait encore ''faim''... Alors, elle s'est inscrite et a travaillé dur pour décrocher, en un an, le certificat. Une véritable performance quand on sait que Bénédicte n'a jamais vraiment aimé étudier. Mais là, tout était différent. A commencer par la motivation et l'intérêt pour les matières abordées. Bénédicte espère prochainement valoriser ses nouvelles connaissances en les mettant au service d'un plus grand nombre.

Formation en couple
Thierry et Fabienne Cheniaux aiment apprendre, découvrir... Thierry Cheniaux a été ordonné, en 2011, diacre à Marche. Devenir diacre ne s'improvise pas, il s'agit de suivre une formation. Le couple Cheniaux a décidé de suivre, ensemble, les cours. ''Je me suis sentie concernée'' explique Fabienne. Après avoir longtemps travaillé comme secrétaire dans le social notamment pour les Restos du coeur, elle est aujourd'hui dans l'enseignement. Elle est professeur de religion. Fabienne est donc retournée sur les bancs de l'école avant de se trouver, aujourd'hui, face à des élèves. Le couple a ensuite enchaîné avec ces cours proposés par l'Idf. ''Se former en couple c'est plus facile. On peut discuter de la matière, partager sur les cours...''. Un modus operandi courant chez les Cheniaux. Comme diacre, Thierry est amené à faire des homélies. Fabienne est la première à les écouter et à faire des remarques! Un certificat qui devrait encore aider le couple dans ses nombreuses activités. Outre le ministère de diacre pour Thierrry, ils sont très investis dans la nouvelle catéchèse ou encore la préparation aux mariages et aux baptêmes.
C.B.
Intéressés par l'Idf? Il vous suffit de contacter le bureau administratif: 081/25.64.66. Site web: www.idfnamur.be.